LE BRÉSIL
TAILLÉ SUR MESURE
newsletter
EN
Literatura do Cordel Théatre - Lampiao Fête de Lemanja Drapeau Brésil

Accueil > Culture > Musique > Luiz Gonzaga

Retour

Luiz Gonzaga, le roi du "baião"

Né dans l’Etat du Pernambuco à Exu, Luiz Gonzaga a été élévé entre des pelles et accordéons. Son père fermier de métier, animait des fêtes de villages et reparait les accordéons pour arrondir les fins de mois. Luiz l’accompagnait et restait à observer les accordéonistes jouer de cet instrument qui le fascinait. La naissance du chanteur Nordestino le plus célébre du Brésil s’est fait sous le coup du sort, il a dû remplacer au pied levé un arccordéoniste lors d’une fête qu’animait son père. Le talent de Luiz Gonzaga enfin révélé au grand public, tout s’enchaîne.
Confiant et soutenu par son entourage, le jeune artiste a économisé et acheté son premier accordéon. L’envie de conquérir le pays l’a éloigné de sa terre natal pour l’amener à Fortaleza dans un premier temps, puis Juiz do fora où il a fait la connaissance de Domingos Ambrósio pour enfin poser ses valises à "Rio de Janeiro".
Sa rencontre avec l’accordéoniste Ambrósio lui a permis d’apprendre les rythmes typiques du Sud du Brésil, sa musique sonnait sur les rythmes sudiste, mais son public lui réclamait les rythme du Nordeste : le "baião".
Vêtu du vêtement typique du "Sertão Nordestino" , Luiz Gonzaga a été entre 1940 et 1955 l’artiste le plus populaire du Brésil. Les générations suivantes d’artistes brésiliens ont continué à faire honneur à ce grand artiste, comme par exemple Gilberto Gil qui a repris la chanson la plus connue de Luiz Gonzaga "Asa Branca"
Revenu dans le Nordeste, Luiz Gonzaga est décédé le 2 août 1989 à Recife.

A écouter :

<p>Voyage Nordeste Luiz Gonzaga</p>

<p>Luiz Gonzaga Nordestino Asa Branca</p>