Terra Nossa » Actualitéstitle_li=Blog » Humanity, un documentaire réalisé au cœur du Nordeste du Brésil

Humanity, un documentaire réalisé au cœur du Nordeste du Brésil

 

Créée en 2008 et reconnue d’intérêt général, l’association Mômes du Monde a pour ambition de créer du lien entre l’art et les enfants en France mais aussi à l’étranger. Mise en place d’ateliers artistiques mais aussi de projets créatifs tels que des livres, des CDs et des documentaires font partie des activités menées depuis maintenant une décennie par l’équipe de bénévoles. Depuis 2016, Mômes du Monde mène également le projet HUMANITY, une série de voyages solidaires sur les quatre continents à la rencontre des enfants et de ceux qui travaillent à leur éveil artistique. La première destination fut le Nordeste du Brésil, avec à la clé un documentaire poignant.

Le Nordeste du Brésil au fil des rencontres et des échanges

En 2016, les bénévoles de Mômes du Monde s’envolent pour le Brésil. C’est la première concrétisation du projet Humanity, rêvé par l’équipe depuis longtemps déjà. En totale indépendance et sans aucune aide financière, nos bénévoles sont partis à l’autre bout du globe, avec l’objectif de porter la voix de ceux que l’on n’entend pas : les enfants. Ils ont découvert et capturé une fresque de regards innocents sur la société contemporaine. Il y a bien sûr les doux rêves mais aussi les vérités poignantes. Et, de notre regard européen, une richesse et une diversité culturelle qui viennent alimenter la mosaïque de l’humanité.

 

 

Pendant 45 jours, nous avons parcouru le Nordeste du Brésil au fil des rencontres et des échanges. Nous avons choisi de mettre en avant L’Educandario Eunice Weaver. Ce centre éducatif, fondé en 1932 et situé près de Fortaleza et Maranguape dans le Nordeste,  accueille des enfants en difficulté sociale. Aujourd’hui, ce centre est le dernier du genre dans la région et se trouve sur le point de fermer ses portes. Depuis longtemps déjà, ses activités étaient menacées à cause du manque d’implication et de soutien des pouvoirs publics sur place.

 

Révéler la créativité des enfants les plus défavorisés

Nous avons donc voulu rendre hommage au travail de ces hommes et de ces femmes qui donnent de leur personne au quotidien pour révéler la créativité des enfants les plus défavorisés. Il y a bien sûr Mazé, la « mama » de la maison, qui officie depuis de nombreuses années et a littéralement changé la vie de dizaines de jeunes. Mais aussi, Ricardo, un enfant étonnant accompagné par le centre. Et puis Mateus, un ancien élève désormais bien ancré dans la vie active brésilienne, qui nous a apporté un témoignage d’espoir.

 

Nous tenons à saluer vivement toute l’équipe travaillant à L’Educandario Eunice Weaver depuis des années, Marta, Laninha, Dede, Angela, George, Raquel, Karina, Francisco José et notre partenaire L’association Jangadeiros.

 

Sur place, nous avons organisé des ateliers de peinture et de dessin, de musique et de couture. Nous avons également distribué 100 kilos de matériel scolaire, grâce à notre partenaire Mille coeurs d’enfants.

 

Éclairage sur la vie brésilienne, de l’enfance à la vie adulte

La première personne à s’exprimer dans ce documentaire est Ede, un artiste voyageur avec qui nous avons beaucoup échangé. Il fait partie de nos plus belles rencontres car totalement en phase avec notre vision de l’art et de l’humanité. Il nous paraissait donc logique d’inclure son témoignage, qui nous a éclairé sur la vie brésilienne, de l’enfance à l’âge adulte, mais aussi sur l’exploration de la créativité.

 

A côté de ce documentaire, nous avons réalisé le portrait d’Apollo, tourné en plein cœur de la célèbre plage de Canoa Quebrada par le réalisateur Yoann Martineau. Ce petit pêcheur nous parle de ses rêves d’enfant, de la vie d’adulte qu’il compte se créer, ancrée dans son territoire et ses traditions.

Le temps du voyage, le temps du témoignage

Humanity est donc un projet articulé en deux temps : celui du voyage et celui du témoignage. Nous avons voulu combiner l’expérience de l’échange ancrée dans un temps présent et l’expérience artistique vouée à se prolonger dans un temps futur. Le projet artistique que nous en avons tiré a pour ambition de devenir un média qui portera les messages des enfants du monde au travers d’une exposition multimédia, d’un livre et de films documentaires. Car le Brésil n’était que la première destination. D’autres suivront. Aussi riches en échanges nous l’espérons.

 

Visitez le site de l’association qui crée un lien entre l’art et les enfants du monde : www.momesdumonde.com